fbpx

75 ans d’histoire et d’innovations

Synonyme de qualité et de durabilité, la marque FELCO est aujourd’hui le résultat de 75 ans d’innovations technologiques au service tant des professionnels de la taille que des jardiniers particuliers.

L’histoire de la manufacture FELCO est indissociable de son créateur, Félix Flisch. Ce mécanicien de formation est aussi un inventeur de génie. Né en 1914 en Suisse à Appenzell, Félix Flisch vient faire son apprentissage à l’usine Dubied de Couvet. Il travaille ensuite quelque temps chez Ryser à Peseux, fabricant de… sécateurs. C’est là qu’il découvre cet outil de taille, d’une conception qu’il juge dépassée. Fait d’acier, il est lourd, peu maniable et surtout, après de multiples aiguisages, est bon pour la ferraille.

Le jeune Félix Flisch réfléchit. Son idée : proposer un sécateur révolutionnaire. Avec des poignées forgées en aluminium, il est bien plus léger que les outils en acier. Et surtout, les éléments de coupe sont interchangeables. Usés, ils peuvent être remplacés et donner ainsi à l’outil une existence éternelle.

Probablement trop novatrice, l’idée ne séduit pas le patron. Qu’importe : Félix Flisch quitte son emploi pour fonder sa propre entreprise. Mais il n’a guère de moyens. Un ami d’apprentissage, Maurice Petitpierre, dispose de quelques sous, qu’il lui prête pour fonder l’entreprise en 1945 aux Geneveys-sur-Coffrane, dans le canton de Neuchâtel. Une région qui est le berceau de l’horlogerie helvétique. Ce qui n’est pas innocent. Car Félix Flisch entend bien faire du sécateur un véritable objet de précision.

Les deux hommes sont rejoints par Jean-Louis Purro, et la production débute dans un ancien atelier d’horlogerie. Le succès est immédiat parmi les professionnels de la vigne et de l’arboriculture. Rapidement, on décide d’exporter, notamment en direction de la Belgique et des Pays-Bas.

Une date-clé dans l’évolution de la société, c’est 1948 avec la sortie du FELCO 2. Ce modèle de sécateur devient le standard de la marque, toujours produit aujourd’hui et déjà vendu à plus de 16 millions d’exemplaires de par le monde. Le succès de cet outil ouvre de nouvelles perspectives. Au début des années 1950, FELCO lance une gamme complète de coupe-câbles avec une innovation, la coupe triangulaire.

Félix Flisch est un patron exigeant, mais doté d’un grand cœur. Il tient à avoir une relation privilégiée avec chacun de ses employés et prends soin d’eux. Homme vif et énergique, il est grand amateur de montagne et passe ses rares moments de loisirs sur les sommets, où il réfléchit déjà aux nouveaux développements de ses produits.

Le confort d’utilisation est ainsi pour lui un autre point constant d’amélioration. En 1966, FELCO propose désormais des outils ergonomiques à poignée tournante qui adoucissent le mouvement. L’entreprise poursuit surtout le développement de ses infrastructures. L’usine s’agrandit, des bâtiments viennent s’ajouter aux ateliers.

Au début des années 1970 arrive un nouveau directeur technique : Régis Auderset. Un mécanicien de génie, à l’aise dans toutes les disciplines techniques, qui donne un élan supplémentaire au développement. Comme dans le domaine des outils assistés. Ainsi dès 1974, FELCO propose des outils assistés et lance le premier sécateur pneumatique.

Devenu symbole de qualité et de professionnalisme, FELCO continue de grandir et change son statut pour devenir en 1978 une société anonyme dont les actionnaires sont les descendants directs du fondateur qui prend sa retraite en 1979. C’est son gendre Eric Perrin qui prend sa place à la tête de l’entreprise.

De nouveaux produits font leur apparition. Le premier sécateur pour gaucher sort en 1980, les scies à coupe tirante en 1984, les élagueurs l’année suivante. Le premier sécateur à assistance électrique, le FELCO 80, est lancé en 1991.

La société développe son réseau de distribution avec la création, dès 1989, de plusieurs filiales de distribution : FELCO Belgium (Benelux), FELCO France, FELCO Australia, FELCO Deutschland, FELCO Africa, FELCO Canada et FELCO USA. Dans le but de verticaliser sa production, FELCO SA devient actionnaire majoritaire de Prétat SA en 1997, spécialiste du matriçage de précision.

Félix Flisch continue de suivre de près l’évolution de la manufacture qu’il a fondée, ceci jusqu’à son décès en l’an 2000. À sa disparition, l’entreprise est en de bonnes mains, et son enseignement continue d’être cultivé à l’interne. Avec le tournant du siècle survient un nouveau changement de génération. Place à la troisième : Laurent Perrin succède à son père, Eric Perrin, en 2003. Il est rejoint l’année d’après par son frère Pierre-Yves. L’entreprise en profite pour modifier ses structures. Désormais, la Flisch Holding regroupe les sociétés FELCO SA et Prétat SA. En 2005, FELCO célèbre son 60e anniversaire et reçoit simultanément le premier prix du Swiss Venture Club.

En 2010, une nouvelle société est fondée : FELCO Motion SA, qui se charge de développer les produits électromécaniques, comme le FELCOtronic, sécateur à assistance électrique, qui est commercialisé deux ans plus tard. En 2011, FELCO SA engage un nouveau CEO, non-membre de la famille du fondateur, en la personne de Christophe Nicolet, qui a œuvré notamment dans l’industrie et l’horlogerie. Laurent Perrin reste administrateur et s’occupe désormais du marché nord-américain depuis le Canada. Dès 2012 est lancée une nouvelle génération de FELCOtronic : FELCO 820 et FELCO 801. L’entreprise tisse des alliances et signe des contrats de partenariat avec STIHL et VIKING en 2014.

Respecter l’environnement a de tous temps été un élément-clé dans le développement de FELCO. En 2015, l’usine installe une centrale solaire sur son toit d’une capacité de 100 kW qui fournit 5 % des besoins en électricité.

Consécration en 2018 quand l’iconique FELCO 2 reçoit le Grand Prix Suisse de Design de la part de l’Office Fédéral de la Culture. L’entreprise reçoit quant à elle un prix de l’excellence industrielle décerné par « Industrie 4.0 – The Shapers ».

La même année, les outils FELCO entrent dans le futur et deviennent connectés. C’est le cas des Power Blade Series, la nouvelle gamme des sécateurs électriques mais aussi de DIGIVITIS, un outil de gestion numérique du vignoble, pour lequel FELCO reçoit l’Innovation Award lors du salon SITEVI en France. Une nouvelle ère s’ouvre pour FELCO, celle de la digitalisation .

Enfin, en 2020 à l’heure du 75e anniversaire, les sociétés FELCO SA et FELCO Motion SA se réunissent sous le slogan : « ensemble pour construire demain » elles forment la nouvelle FELCO. En savoir plus